Encore

Notre Suisse.

  • plus diverse.
  • plus passionnante.
  • plus créative.
  • plus novatrice.
  • plus belle.
  • plu(s)rielle.
Kommentare: 0

Pourquoi une Suisse plu(s)rielle est-elle plus belle?

C’est toi qui vas gérer temporairement le compte We are Swiss et poster ta propre contribution contre le racisme. Nous souhaitons que les contenus soient sources d’inspiration ou de motivation, de réflexion ou de rigolade, pour ceux qui les conçoivent comme pour ceux qui les consultent. Le racisme ne mène à rien et la Suisse est bien plus belle quand elle est plurielle ! Exprime-toi sur la question, car juste là, c’est toi le porte-parole d’une Suisse à nos couleurs !

Mission : une Suisse plurielle est encore plus novatrice, plus créative, plus passionnante ! Qu’est-ce qui te manquerait sans toutes les influences du monde entier qu’on trouve en Suisse ? Qu’est-ce qui te plait particulièrement dans les couleurs de la Suisse et qu’est-ce qui te manquerait dans une Suisse monochrome ? Il est important que la forme reflète ta personnalité et tes centres d‘intérêt. Voici quelques idées:

  • Tu aimes le foot ? Essaie donc de former une équipe composée UNIQUEMENT de joueurs au nom suisse.
  • Ta communauté Facebook ou Instagram est-elle importante ? Sans ces influences du monde entier, elle ressemblerait à quoi ?
  • Tu pratiques le binge watching sur Netflix ? Tu tiendrais un week-end avec uniquement des contenus suisses ?
  • Tu aimes écouter de la musique sur Spotify ? Essaie de faire une playlist contenant uniquement des morceaux suisses. Et d’un groupe dont les membres sont tous suisses. Et regarde combien de followers tu obtiens.
  • Tu aimes manger ? Essaie de composer tes menus de toute la semaine avec uniquement des plats suisses. Pour info, la pizza n’en fait pas partie !
  • A l’école, dans tes études ou à ton travail, tu utilises certainement différents outils très pratiques dans ton travail. Essaie donc de résoudre un exercice de maths, de calculer un budget, de faire une recherche contextuelle ou de réparer une voiture en n’ayant recours qu’aux technologies et aux outils fondés sur une invention suisse. Pour info, tu peux déjà oublier la calculette, Google et le tournevis.