Encore

Notre Suisse.

  • plus diverse.
  • plus passionnante.
  • plus créative.
  • plus novatrice.
  • plus belle.
  • plu(s)rielle.

Le racisme en Suisse : informations clés (Situation 2015)

La discrimination raciale est interdite en Suisse depuis 20 ans. La norme pénale antiraciste interdit les propos et les actes discriminatoires à l’encontre de personnes en raison de leur appartenance « raciale », ethnique ou religieuse. Internet n’est pas une zone de non-droit. L’incitation à la haine et à la discrimination raciales est aussi interdite sur Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux. Et pourtant, le racisme demeure présent au quotidien, sous des formes qui ne sont pas pénalement répréhensibles, mais qui n’en restent pas moins déplorables et intolérables. Nous nous engageons pour une société sans discrimination !

  • #1

    Les préjugés racistes sont encore largement répandus et difficiles à défaire.

  • #2

    La plupart des personnes qui subissent des discriminations raciales vivent depuis longtemps en Suisse.

  • #3

    La plupart des personnes qui subissent des discriminations raciales sont de nationalité suisse.

  • #4

    Les Noirs sont souvent discriminés sur le marché du travail.

  • #5

    Les incitations à la haine raciale ont tendance à augmenter sur les réseaux sociaux.

  • #6

    Les médias véhiculent des formules qui rabaissent des personnes en raison de leur origine ou de leur religion.

  • #7

    Le mobbing et les atteintes à l’intégrité physique pour des motifs racistes prennent de l’ampleur.

  • #8

    On observe une hausse du racisme à l’encontre des musulmans.

  • #9

    La liberté d’expression n’autorise en aucun cas les comportements dénigrants ou discriminatoires.

  • #10

    La propagande aux accents xénophobes de certains mouvements politiques frôle parfois l’illégalité.

Pour en savoir plus sur le racisme en Suisse et consulter les rapports à ce sujet, c’est par ici.

Contact


Dans les coulisses de la campagne

Interdite par la loi depuis 20 ans, la discrimination raciale reste encore largement répandue en Suisse.

En 2015, avec sa campagne « Une Suisse à nos couleurs », la Commission fédérale contre le racisme CFR s’est engagée pour combattre le racisme et envoyer un signal fort dans toute la Suisse. Celle-ci résultait d’un partenariat public-privé représentant les secteurs de la formation et de la culture, les milieux économiques et sportifs mais aussi les associations et les organisations à but non lucratif.

La campagne de la CFR a trouvé un soutien important, notamment celui du Département fédéral de l’intérieur DFI et de son chef, le conseiller fédéral Alain Berset. Lancée le 25 juin 2015, elle s’est étendue jusqu’à fin novembre 2015.

S’adressant en particulier aux jeunes, elle visait à les sensibiliser au racisme et à la discrimination sur Internet.

La CFR s’est affichée sur les réseaux sociaux et a confié la gestion de sa page Facebook We are Swiss aux jeunes. En mobilisant ces derniers et en associant différentes écoles et établissements de formation, la CFR a voulu montrer combien la Suisse est ouverte, tolérante et plurielle !

Voici le dépliant de la campagne « Une Suisse à nos couleurs ».